Robotique pour la réussite scolaire
Accueil du site > À propos du projet > Détails du projet

Détails du projet

lundi 2 février 2009

IDENTIFICATION DU PROJET
- Titre du projet : Robotique en adaptation scolaire
- Enseignant responsable du projet en milieu scolaire : Richard Lahaie
- Nom de l’école : Centre éducatif Saint-Aubin
- Nom de la commission scolaire : C.S. de Charlevoix
- Conseiller pédagogique TIC : Yves Duchesne

PRÉSENTATION Le groupe ciblé par le projet « Robotique en adaptation scolaire » est constitué de 14 garçons et 8 filles. Les élèves de cette classe présentent tous des difficultés différentes :
- Retard académique de plus d’un an.
- Dyslexie
- Dysphasie
- Troubles du comportement
- Troubles de l’attention et concentration (avec ou sans hyperactivité)

BESOINS DES ÉLÈVES :
- Augmenter la motivation
- Vivre des réussites du point de vue des apprentissages
- Augmenter l’estime de soi

RÉSULTATS ESCOMPTÉS Suite à la première année, l’élève sera capable d’utiliser de façon concrète les notions de mécanique. Il sera capable de construire et programmer un robot dans le but de lui faire accomplir une tâche. L’élève aura développé des compétences dans le travail en équipe.

PROBLÉMATIQUE On peut remarquer chez les élèves concernés, une faible motivation scolaire, un taux d’absentéisme chroniques et des troubles du comportement. Les garçons sont davantage touchés par ses problématiques. Ces réalités sont souvent du au manque de signifiance. Il est donc convenu d’utiliser la robotique comme moyen signifiant dans le développement de compétences reliées aux mathématiques, aux sciences et à la technologie. Un autre facteur important réside dans le fait que ces jeunes ont besoin de transférer rapidement leurs apprentissages afin d’observer les résultats (théorie, expérimentation sur un robot, amener un défi, expérimentation et observation des résultats). Les élèves sont encadrés par des enseignants qui intègrent leurs contenus disciplinaires à la robotique.

Nous débuterons par les concepts de mécaniques (poulies, engrenages, leviers, etc.), pour les appliquer ensuite dans la robotique. Nous initierons les élèves à un logiciel da programmation robotique. Les notions seront amenées sous forme de défis (apprentissage par problème). Cette clientèle a besoin de manipuler pour faire des liens avec les notions disciplinaires. La robotique devient par le fait même un outil de transfert.

OBJECTIFS DU PROJET Faire vivre aux élèves une série d’activités reliées aux technologies afin d’aider au transfert des apprentissages du programme de formation. 1-Valoriser les élèves par la réalisation d’activités de constructions robotiques. 2-Initier les élèves à la programmation des robots. 3-Favoriser le travail d’équipe et la coopération. 4-Favoriser l’intégration des matières et la concertation entre les enseignants

BESOINS POUR LA RÉALISATION DU PROJET :
- Former une équipe d’intervenants motivés et prêts à mettre l’énergie nécessaire.
- Formation en robotique
- Participation CampTIC 03-12 (août 2007 et 2008)
- Ajustement de la grille matière (2 périodes de robotiques)
- Ajustement de la grille horaire (2 périodes jumelées en après-midi)
- Achat de matériel (kit de robotique, ordinateurs portables, logiciels et plateau de missions)
- Deux années d’expérimentation avec évaluation en mai 2009 et mai 2010

MOYENS PÉDAGOGIQUES L’approche pédagogique privilégiée sera l’apprentissage par problème. L’approche par problèmes est une approche pédagogique centrée sur l’apprenant ; elle vise le développement de compétences par l’étude de cas, l’apprentissage par problèmes, l’analyse de controverses ou la réalisation de projets. Ce sont là des exemples de résolution d’un problème complexe. Les participants, regroupés par équipe, travaillent ensemble à chercher des informations et à résoudre un problème réel ou réaliste proposé de façon à développer les compétences et à faire en même temps des apprentissages de contenu.

STRUCTURE DES SITUATIONS : 1- présentation d’une problématique. 2- formuler une hypothèse afin de résoudre la problématique (avant les notions théoriques) 3- expérimentation (confirmer ou non l’hypothèse) 4- contenu théorique (contenus de formation) 5- expérimenter à nouveau. 6- discussion sur comment peut-on utiliser ces nouveaux concepts dans la vie de tous les jours 7- réalisation d’un défi de robotique relié au nouveau concept.

LIENS AVEC LE PROGRAMME DE FORMATION Les domaines d’apprentissage les plus impliqués sont la mathématique, la science et la technologie ainsi que le Français volet lecture. Placer les élèves en situation de construction, de programmation et d’expérimentation afin de découvrir des notions de mathématique, de sciences et technologie est un moyen novateur dans les stratégies d’enseignement auprès de la clientèle EHDAA (élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage). Cette façon de faire est trop souvent réservée aux élèves dits "réguliers". En français l’élève développera des stratégies de lecture qui lui permettront de cibler l’information pertinente pour la réalisation de son projet en robotique.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0